La pensée psychanalytique de Janine Chasseguet-Smirgel, le courage de la différence

 

Auteurs du livre :
Annie Sitbon
Catherine Druon


Revue : n°22 avril 2014

Auteur de l'article : Petra Palermiti


La pensée psychanalytique de Janine Chasseguet-Smirgel, le courage de la différence, Paris, PUF, 2012,208 pages - ISBN 978-2-13-059058-3 

Accessible et bien structuré ce recueil d’articles expose les idées de Janine Chasseguet-Smirgel, femme dont les auteurs soulignent le “courage de la différence”.

L’ouvrage comporte quatre parties présentant chacune une facette de son oeuvre :

Dans la première partie Alain Gibeault expose son travail concernant le Moi Idéal narcissique se différenciant au cours de la structuration psychique du Surmoi œdipien. François Duparc met ces notions en lien avec les relations précoces avec chacun des deux parents.

Dans la deuxième partie, Sylvie Faure-Pragier, à travers un cas clinique, traite des représentations sadomasochistes et de la problématique de la perversion. Peggy Nordmann reprend ces réflexions, mais cette fois-ci sur un plan collectif. Paul Denis précise la différence et les liens entre perversion et création.

Dans la troisième partie, la métapsychologie freudienne de la sexualité est discutée par Jacqueline Schaeffer, Annick Sitbon et Steven Wainrib. Ils mettent en questionnement le sens de la position phallique.

La quatrième enfin met en perspective la perversion et la violence du monde contemporain. Catherine Druon reprend la discussion sur les tentatives de déni de la différenciation sexuelle. Dominique Cupa et Gilbert Diatkine, contestent l’idée que la cruauté est toujours marquée par la sexualité perverse et la confrontent au fonctionnement sans limite du narcissisme primaire menant à l’indifférence.

Chaque thème est présenté de façon très abordable et discuté par les auteurs. Cette démarche nous permet de confronter les élaborations théoriques de Janine Chasseguet-Smirgel avec celles d’autres psychanalystes. Alain Gibeault par exemple rend hommage à Janine Chasseguet-Smirgel alors que Paul Denis engage plutôt une discussion critique.

Ainsi ses idées sont mises en perspective et entrent dans la discussion psychanalytique d’aujourd’hui.

Tous les auteurs soulignent l’originalité et l’intérêt de son œuvre, en particulier sur “la maladie d’idéalité”. Les liens entre narcissisme et Idéal du Moi comme ouverture sur l’avenir ou comme voie régressive menant à la destruction, sont toujours des thèmes de travail d’actualité.

Janine Chasseguet-Smirgel différencie une “voie courte” menant au “faux” et à la perversion et une voie longue menant à la sublimation. Elle interroge la place de l’artiste entre perversion et sublimation.

Elle s’intéresse non seulement à la clinique individuelle mais aussi à la politique et à la philosophie. La psychanalyse à quelque chose à dire sur l’actualité sociale. Elle démantèle les fondements pervers des idéologies.

Ce recueil d’article pose un nouveau regard, admiratif et critique, sur l’œuvre de Janine Chasseguet-Smirgel. 

Sorry, the comment form is closed at this time.

   

Société Psychanalytique de Paris
21 rue Daviel – 75013 Paris
E-mail : spp@spp.asso.fr
Tél. : 01 43 29 66 70

© 2013 Société Psychanalytique de Paris
Responsable de la publication : Vassilis Kapsambelis
Directeur de publication : Denys Ribas